Suite à la journée du 29 janvier.....

Publié le par pcfvierzon

La journée d'action du 29 janvier a fait fléchir le gouvernement. Même si c'est une bonne nouvelle, les mesures annoncées par M. Sarkozy restent vraiment très en dessous de ce qu'il faudrait faire pour relancer la consommation des ménages dans notre pays et établir une véritable justice sociale.

 

La timidité des annonces du premier personnage de l'Etat contrastent singulièrement avec l'abondance de ce qu'il a accordé aux riches dans le cadre de la loi TEPA et aux banques et aux entreprises dans le cadre du plan de relance. Il y a manifestement deux poids deux mesures.

 

A l'image de la patronne des patrons, Madame Parisot, il refuse toute augmentation générale des salaires, pensions et allocations, au nom de l'austérité qui serait de rigueur en temps de crise comme elle l'était d'ailleurs avant la crise. En somme, pour le pouvoir ce n'est jamais le moment. Quand on pense qu'il a prétendu pour se faire élire qu'il serait le Président du pouvoir d'achat !

 

Dans ses annonces, il n'y a rien pour arrêter les plans de licenciements que pratiquent bon nombre d'entreprises qui arrosent copieusement leurs actionnaires de dividendes.

 

Les mesures de M. Sarkozy n'ont qu'un objectif: celui de mettre le couvercle sur la marmite sociale. Sa démarche est une démarche de classe qui vise comme toujours, à épargner aux privilégiés de la fortune de participer à l'effort collectif de la Nation pour son développement économique. Dans sa logique, les uns sont là pour se remplir les poches en toutes circonstances et quelle que soit la conjoncture économique, alors que le plus grand nombre doit se sacrifier.

 

En vérité, il faut exiger un véritable plan de relance de la consommation populaire par une large augmentation du pouvoir d'achat et une action publique vigoureuse pour contrecarrer les plans abusivement qualifiés de "sociaux" qui visent à encourager le démantèlement de pans entiers de notre économie pour assouvir l'appât du gain d'une minorité de privilégiés.

 

Il faudra encore descendre dans la rue pour se faire entendre.

 

Publié dans ACTUALITEE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pcfvierzon 24/02/2009 15:31

La phrase du jour....Mais enfin !!! tout le monde a une ROLEIX! si à 50 ans on a pas une ROLLEIX c'est qu'on a raté sa vie non?Jacques SEGALACommentaire:En écoutant SEGALA, nous vient à l'esprit la chansons de J. BREL " Les bourgeois"

TILL 24/02/2009 10:11

Vous écrivez : " même si c'est une bonne nouvelle " Ou avez vous vu une bonne nouvelle ? La seule bonne nouvelle que je vois c'est que les antillais ne cèdent pas et engagent avec le pouvoir sarkozyste et le MEDEF une grande bataille. La mauvaise c'est que sur le continent nous ne sommes pas fichu d'avoir cette détermination, que les syndicats ne semblent pas vouloir.Va t-on demander aux français de faire grève  1 jours tous les 3 mois ? Les mesures de SARKOZY n'ont qu'un objectif :  abolir  toutes les grandes mesures mise en place et developpées à la Libération. Ils detestent la sécu, le régime de retraite, les services publics, la régulation par l'Etat de l'économie de la FRANCE.Ils n'ont que le mot "modernisation" a la bouche mais regardons les résultats : mal logés , mal soignés, mal éduqués, mal payés , mal considérés.C'est une bataille idéologique, c'est la lutte des classes. Ce n'est pas nous qui l'engageons , c'est SARKOZY et sa caste eux mêmes contre les français d'ici et d'ailleur.Pour etre compris du peuple il ne faut pas toujours tourner autour du pot avec des mots choisis. Parlons populaire.