Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves....Aujourd'hui 7 juillet 2012.

Publié le par Section Pcf Vierzon

Délocalisation de centres d'appels :

Présidé par le socialiste de la région Îles-de-France, Jean-Paul Huchon, le STIF a choisi, sur appel d'offres, pour ses relations clients, un prestataire disposant d'une plate forme téléphonique au Maroc, menaçant de facto quatre-vingts emplois en France, affirme Le Parisien - Aujourd'hui en France.

Sur le fond, le chef de l'état, qui ne se dit pas "favorable à une surenchère protectionniste", estime que le problème réside dans les règles en vigueur concernant les appels d'offres.

Quand des économistes critiquent la politique d'austérité du gouvernement français - et de la zone euro.

Le choix de réduire, à marche forcée, le déficit public est risqué, analyse l'observatoire français des conjonctures économiques. Cela va peser sur la croissance et l'emploi, et peut accroître le risque de désagrégation de la zone euro, dit-il. "Dans notre cadrage budgétaire, le solde public ne repasse sous la barre des 3% du PIB qu'en 2014, et celui-ci reste encore déficitaire en 2017 (-0,9% du PIB)", avertit l'OFCE, l'Observatoire français des conjonctures économiques. Voilà qui ne fera pas particulièrement plaisir au gouvernement qui table, lui, sur un déficit à 3% dès l'an prochain, et un retour à l'équilibre en 2017. 

Le sénateur-maire de Woippy, François Grosdidier, mis en examen pour détournement de fonds publics:

Député de 2002 à 2011, puis sénateur, maire UMP de Woippy près de Metz, François Grosdidier est poursuivi pour détournement de fonds public. Le juge l'a mis en examen. Mais n'a pas retenu l'infraction de prise illégale d'intérêt évoquée par la plainte qui date 2004, déposée par une élue d'opposition. 

François Grosdidier est accusé d'avoir utilisé les voitures de service de la mairie pour des déplacements privés, d'avoir fait subventionner des associations proches de certains adjoints, d'avoir installé sa permanence parlementaire dans les locaux de la mairie. "Des bricoles", selon son avocat.

Un soldat français tué et un second blessé en Afghanistan.

 

L'Élysée annonce qu'un sous-officier français du 13e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry a été tué au cours d'une opération de l'armée afghane dans la province de Kapisa (est de l'Afghanistan). Un second soldat français a été blessé mais est hors de danger.

Infos Nationales.

Publié dans Aide mémoire

Commenter cet article