Expulsions locatives : arrêtez le massacre !

Publié le par Section Pcf Vierzon

Les expulsions locatives continuent de plus belle. La machine à mettre à la rue les locataires en détresse sociale et psychologique tourne à plein régime. La chasse aux pauvres bat son plein en ce mois d'octobre 2012. IGNOBLE !
 
Deux personnes, seules, à la Source, viennent d'être jeter à la rue. Et combien d'autres sur le département sont dans la même situation. Sans relogement, ni hébergement, avec des enfants! J'ai honte. Je ne sais pas comment les auteurs de ces actes barbares peuvent continuer à se regarder dans une glace.
 
Certes, Madame Cécile DUFLOT, Ministre du Logement me dit "partager mon indignation", dans une lettre du 28 septembre dernier. Quelle hypocrisie! Mais pourquoi ne pas donner des instructions aux Préfets et aux bailleurs pour qu'un moratoire soit mis en place ? Pourquoi ne pas réunir la commission de prévention des expulsions (la CCAPEX) qui ne fonctionne pas (une seule réunion ces derniers mois) ?
 
Certes, les expulsions locatives n'émeuvent pas nos politiques, locaux et nationaux, car mis, à part les militants du Front de Gauche (PCF, PG etc.), NPA, et de la CNL et du DAL, c'est "silence radio" chez les autres. Pourtant, il a quelques années, des militants de toute la gauche se retrouvaient pour dénoncer ces actes indignes de notre époque.

Mais c'était une autre époque ...
 
Je demande donc:
- L'arrêt immédiat des expulsions locatives avec la mise en place d'un moratoire. Il ne faut pas attendre le 31 octobre mais c'est maintenant qu'il faut arrêter la machine infernale
- La réunion de la commission de prévention (CCAPEX)

Ceci ne se passe pas ailleurs, c'est en région Centre.

Par Michel Ricoud Conseiller général.

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article