Florange: Les métallos s'apprêtent à occuper les hauts fourneaux.

Publié le par Section Pcf Vierzon

"A partir d'aujourd'hui, on prend possession de l'usine, on va dans les hauts fourneaux", a déclaré M. Martin, visiblement ému, entouré d'une quinzaine de militants. "Il n'y en a pas un qui touchera aux vannes de gaz", qui permettent de maintenir les installations en veille, a-t-il ajouté.

4998509-7463458.jpgEdouard Martin, syndicaliste CFDT, dénonce la «trahison» du gouvernement et de François Hollande. «Ceux qui étaient censés nous aider sont en train de nous assassiner.» Martin en appelle solennellement au président de la République. «Souvenez-vous du 24 février 2012, souvenez vous ce que vous êtes venu nous dire. Est-ce que vous êtes tranquille avec votre conscience ? Est-ce que vous savez que vous mettez dans le désarroi, dans la misère sociale toute une région ?»

La Commission européenne a annoncé qu'ArcelorMittal avait retiré une première version du projet Ulcos, sur lequel le gouvernement fonde ses espoirs de salut du site sidérurgique de Florange (Moselle). Cette trahison était prévisible", explique-t-il dans un communiqué. "Le soi-disant accord de Jean-Marc Ayrault aura tenu à peine cinq jours! En faisant confiance à (Lakshmi) Mittal, le Premier ministre a-t-il menti? A-t-il agi de propos délibéré? A-t-il été trompé? Dans tous les cas on voit qu'il n'est pas de taille."

Prototype de haut fourneau innovant, Ulcos est censé faire du site mosellan une vitrine de nouvelles technologies de production de l'acier beaucoup moins polluantes. Il constitue la clef de voûte de l'accord passé entre le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et Lakshmi Mittal, patron d'ArcelorMittal, pour sauver le site sidérurgique de Florange.
Derniere minute:

Selon le syndicat CGT de l'usine Arcelor Mittal de Fos: "le laminoir est à l'arrêt et la production de produits finis est stoppée suite à un appel à la grève lancé par les salariés cgt. Il s'agit d'un mouvement propre au site de Fos sans relation avec la situation du site de Florange. Les salariés en grève entendent mettre la pression sur leur direction au moment où des négociations salariales ont lieu à Paris".

Et de plus...

Comme leurs collègues de Florange ou de Fos-sur-Mer qui ont bloqué l'outil de production dès cet après-midi, les salariés d'Arcelor-Mittal à Basse-Indre ont voté la grève sur le site, dès 6 h le lundi 10 décembre.

Une intersyndicale CGT-FO-CFDT s'est formée ce matin et doit déterminer un programme d'actions dans les jours à venir.

Lundi matin, le personnel d'Arcelor est appelé à se rassembler devant l'usine. Selon les syndicats, une majorité de cadres et des salariés d'entreprises co-traitantes ont l'intention de se joindre au mouvement.

BLOG/PCF Vierzon.

Publié dans Social-Economique

Commenter cet article