Hollande rencontre Obama: la joie inquiétante des militants PS sur la toile.

Publié le par Section Pcf Vierzon

                                   

Ce 19 mai 2012 les réseaux sociaux sont inondés de messages euphoriques, voire exaltés, de militants du parti socialiste qui ne cachent pas leur joie après la rencontre du président français et du président américain. Faut dire que même la presse s’y met.

        

Cette euphorie, A gauche pour de vrai! nous ne la comprenons pas. Il est vrai que le candidat Hollande a souvent été critiqué pour son manque d’expérience gouvernementale mais aussi pour son manque de relais internationaux. Certains de ses adversaires de droite en faisaient même la condition suffisante de son futur échec. Pourtant, nous faisons clairement partis de ceux qui considèrent que la qualité n’attend pas nécessairement le nombre des années, que l’habit ne fait pas toujours le moine, etc, etc, etc…Aussi, A gauche pour de vrai! nous trouvions ces attaques stupides. Surtout, si le fait d’avoir été ministre durant 30 ans garantissait la compétence alors la France ne connaîtrait pas la masse de problème à laquelle elle est confrontée. Pour nous il est une évidence en politique: le courage et la volonté sont bien davantage gages de compétences qu’une trentaine d’années passée à hanter les ministères.

En cela, nous ne sommes pas si éloignés du discours du candidat Hollande qui cherchait à briser cet argument grotesque de l’inexpérience utilisé par une droite extrême durant des mois. C’est pourquoi nous sommes particulièrement estomaqué ce 19 mai par cette exaltation des militants socialistes et de certains ministres du nouveau gouvernement. Comment leur dire:

  1. Hollande n’est plus candidat. Il n’a donc pas à rassurer un électorat à conquérir en dorant son image internationale. Il n’y a donc pas lieu de manisfester un soulagement.
  2. Hollande a gagné. C’est donc bien la preuve que l’argument de l’expérience compte moins en politique que le rejet de l’adversaire d’une part, l’envie d’une alternance d’autre part. Il n’y a donc pas lieu de fêter une nouvelle fois la victoire.
  3. Hollande est président, alors hier il rencontrait Merkel dans le cadre de ses fonctions, aujourd’hui c’est Obama. Et vous savez quoi chers camarades militants du parti social démocrate français, demain il rencontrera Poutine et quelques autres. Probablement que ce genres de rencontres vous exaltera moins, mais c’est le devoir d’un président. Il n’y a donc pas lieu de manifester son admiration.

Si bien que cette joie étalée, déversée, comme ça, au grand jour, sur la toile juste pour le “scoop” d’une jolie photo, sans un mot sur le fond de la rencontre elle même, non seulement nous trouvons cela étrange mais surtout inquiétant!

Donc, l’expérience et la densité des réseaux internationaux avaient finalement de l’importance? Donc, le militant socialiste de base est plus sensible à une jolie photo que le fond d’une relation bilatérale? Donc, Hollande n’est pas encore tout à fait considéré comme le président de la république si bien qu’une rencontre avec un homologue semble incroyable et inespérée aux yeux du militant socialiste?

Si A gauche pour de vrai! nous n’étions un brin de gauche et un brin radical nous dirions que tout cela révèle bien ce que la Ve république avec son cortège de cultes et en particulier celui de la personnalité peut générer. Avec pour conséquence une foule de fans, presque des groupies totalement ébahis devant la photo de leur chef qui discute avec un autre chef. Sauf que l’autre chef c’est un peu le chef du monde…Alors le culte s’en trouve démultiplié…

Et si finalement il ne s’agissait que de culte, culte de la personnalité, culte sensible à la forme et ignorant le fond, culte transi par une simple photo qui ne révèle rien d’autre qu’une mise en scène entre deux chefs d’état?

Alors de grâce camarades sociaux démocrates, ne tombez pas à genou chaque fois que votre chef fera une rencontre “inespérée”. Vos rotules ne tiendront pas 5 ans. Tenez vous droits, objectifs et attentifs. C’est le meilleur service que vous rendrez au camarade Hollande.

BLOG/Ami.

Commenter cet article