Il y a 37 ans disparaissait Benoit Frachon, président de la CGT.

Publié le par Section Pcf Vierzon

frachon 1936  Benoît Frachon

(1893-1975)

Né le 13 mai 1893 à Chambon-Feugerolles, près de Saint-Etienne dans une famille de mineurs, ouvrier métallurgiste à l'âge de 13 ans, il adhère a la C.G.T. dès ses 16 ans.

Au lendemain de la première guerre mondiale, il adhère au Parti Communiste Français qui vient de se fonder à Tours en 1920. Membre, puis Secrétaire Général (1933) de la Confédération Générale du Travail Unitaire, (C.G.T.U.).

Dirigeant de premier plan de la C.G.T. après la réunification syndicale de 1935, signataires des "Accords Matignon" qui terminent la grève générale de juin 1936. Durant la guerre, Frachon est un des principaux dirigeants du PCF clandestin, plus spécialement chargé de l'action syndicale.

Après la guerre, il sera élu Secrétaire Général de la C.G.T. en 1945 et sera l'un des principaux protagonistes de la scission syndicale qui donne naissance à Force Ouvrière. Il est ensuite le dirigeant incontesté de la C.G.T., alors au faîte de sa puissance. Frachon est évidemment aussi étroitement associé à la direction du P.C.F.

Il se retire progressivement à partir de 1967, lorsqu'il devient président de la C.G.T.

Il meurt aux Bordes dans le LOIRET le 4 août 1975. 

Une biographie plus complète de Benoit Frachon

Intervention de Benoît Frachon sur le Marché commun (Octobre 1957)

PS: L'UNION LOCALE DES SYNDICATS CGT DE VIERZON (porte son nom) 11, rue Marcel PERRIN 18100 VIERZON.

BLOG/El Diablo

Publié dans SYNDICATS

Commenter cet article