Jugement des cinq de Roanne : « une bonne nouvelle pour le syndicalisme français »

Publié le par Section Pcf Vierzon

pierrelaurent_roanne.jpgLe Tribunal de Lyon vient de rendre sa décision concernant le sort des 5 syndicalistes de Roanne poursuivis en justice pour « dégradation ou détérioration légère d'un bien ». Condamnés en première instance à 2 000 euros d'amende et à l'inscription au casier judiciaire de leur condamnation, ils passaient en appel le 15 octobre dernier au Tribunal de Lyon – appel introduit par le Parquet jugeant la condamnation insuffisante.

Malgré l'acharnement du procureur à faire de cette éventuelle condamnation un exemple, le juge a décidé d'abandonner toute sanction financière et toute inscription au casier judiciaire qui auraient eu de lourdes conséquences pour l'emploi des 5 militants.
Ce jugement en appel du tribunal de Lyon est donc une bonne nouvelle pourcinqroannenov.jpg les 5 syndicalistes de Roanne et leur famille. C'est une satisfaction pour celles et ceux qui se sont mobilisés pour les soutenir, notamment le très large comité de soutien qui s'était constitué .
Même si le tribunal n'a pas prononcé la relaxe, il a su écouter les arguments de la défense et du comité de soutien.
C'est aussi un encouragement pour l'ensemble des mobilisations contre les discriminations et les sanctions qui frappent les syndicalistes, avec l'exigence d'une loi d'amnistie. C'est une bonne nouvelle pour le syndicalisme français.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, sénateur de Paris.

Publié dans Question d'actualité

Commenter cet article