Le Front de gauche dénonce l'agression de deux jeunes par l’extrême droite lors d’une réunion publique.

Publié le par Section Pcf Vierzon

Hier soir, les militants du Front de gauche de l'Ain étaient à l'initiative d'une réunion publique dans la salle des Fêtes de Montluel. Avant l'intervention d'Yves Dimicoli, dirigeant national du PCF, une quinzaine d'individus ont semé le trouble puis se sont attaqués physiquement à deux jeunes communistes tout en criant des slogans fascistes. Une enquête est en cours.

Voilà les conséquences des discours de haine. Cela est très grave et doit amener les républicains à dénoncer de tels agissements. Certains propos publics visant le Front de gauche et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, venant de la droite et de l'extrême droite, et aussi malheureusement de responsables de gauche qui se déshonorent, peuvent nourrir un climat nauséabond. Le Front de gauche poursuit sa campagne. Les menaces et les provocations ne nous impressionnent pas. Nous répondons par l'irruption citoyenne, l'enthousiasme et l'espoir.

PCF 11 avril 2012.

Publié dans VIE du PARTI

Commenter cet article