Prix du gaz : l’hiver sera rude pour 7 millions de Français.

Publié le par Section Pcf Vierzon

L’annonce de 2 % d’augmentation du prix du gaz au 1er octobre porte à 8,4 % d’augmentation en dix mois. On est loin des 2 % sur l’année promis par le premier ministre.

Avec l’annonce d’une nouvelle augmentation du prix du gaz de 2 % au 1er octobre, l’équation est simple : 4,4 % en janvier, 2 % en juillet, 2 % en octobre, nous atteignons le chiffre effarant de 8,4 % en dix mois ! Alors, bien sûr, le gouvernement français, par la voix de son ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, et sa collègue Delphine Batho au portefeuille de l’Écologie et de l’Énergie peuvent bien jouer les gardiens de la consommation. En «limitant» la hausse à 2%, contre les 7% demandés par GDF Suez, cette hausse viserait selon un communiqué commun "à protéger le pouvoir d’achat des Français"…

Avec 8,4% de hausse sur une année, nous sommes loin des promesses du premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui avait affirmé le 4 juillet sur TF1 vouloir limiter cette hausse à celle de l’inflation, soit 2% par an.

L’hiver sera rude pour 7 millions de Français qui se chauffent au gaz, a déploré l'Indécosa CGT, une association de consommateurs. De son côté, la Confédération nationale du logement condamne l’attitude du gouvernement, qui a dû se plier aux exigences de GDF Suez, rappelant au passage dans son communiqué que le géant de l’énergie affiche un chiffre d’affaires de 90,7 milliards d’euros en 2011.

Le cynisme ne s’arrêtant pas là, le directeur général de Poweo Direct Énergie, concurrent de l’ex-entreprise publique Gaz de France, juge également cette décision inacceptable, mais pas pour les mêmes raisons : en modérant les tarifs de l’opérateur historique, l’État ne respecte pas la législation qui impose aux tarifs de se calquer sur les coûts d’approvisionnement soumis aux règles folles des Bourses mondiales. La ministre de l’Écologie, Delphine Batho, a par ailleurs annoncé que le gouvernement entendait réformer les règles des tarifs, sans calendrier précis.

BLOG/PCF Vierzon.

Publié dans Social-Economique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article