"Retraite à 60 ans" Le décret entre en application le 1er novembre 2012.

Publié le par Section Pcf Vierzon

Suite à l’adoption par le Conseil des ministres, en juin 2012, du décret remettant en cause une partie de la réforme des retraites mise en place sous le gouvernement précédent, la Cgt avait salué cette avancée vers un retour au droit à la retraite à 60 ans pour tous.

Les bénéficiaires du dispositif, qui entre en vigueur le 1er novembre, pourront s’arrêter de travailler entre neuf mois (pour la génération de 1952) et deux ans (pour celle de 1955) plus tôt que ce que prévoyait la réforme de 2010 :

PERSONNES NÉES LE 1ER NOVEMBRE 1952

Age d’ouverture des droits selon la réforme de 2010 Date de départ possible selon réforme de 2010 Date de départ possible avec le dispositif Gain lié à la mesure
60 ans + 9 mois 1/8/2013 1/11/2012 9 mois

PERSONNES NÉES LE 1ER JANVIER 1953

Age d’ouverture des droits selon la réforme de 2010 Date de départ possible selon réforme de 2010 Date de départ possible avec le dispositif Gain lié à la mesure
61 ans + 2 mois 1/3/2014 1/1/2013 1 an + 2 mois

PERSONNES NÉES LE 1ER JANVIER 1954

Age d’ouverture des droits selon la réforme de 2010 Date de départ possible selon réforme de 2010 Date de départ possible avec le dispositif Gain lié à la mesure
61 ans + 7 mois 1/8/2015 1/1/2014 1 an et 7 mois

PERSONNES NÉES LE 1ER JANVIER 1955

Age d’ouverture des droits selon la réforme de 2010 Date de départ possible selon réforme de 2010 Date de départ possible avec le dispositif Gain lié à la mesure
62 ans 1/1/2017 1/1/2015 2 ans

Finalement, en moyenne, un salarié sur quatre du régime général, dont seulement un tiers de femmes, aura la possibilité d’un départ à la retraite à 60 ans. Il faut donc que soit améliorée la prise en compte de la maternité, tout comme la distinction maintenue entre périodes validées et périodes cotisées.

Si ce décret est un premier pas positif, la CGT appelle de ses voeux l’ouverture de véritables négociations permettant de revenir sur les dossiers de fond, en particulier la pénibilité et le financement des régimes.

par Isabelle Chasserant, CGT Conféderal.

Commenter cet article