Vierzon : une plaque inaugurée par la SNCF en mémoire de milliers de juifs déportés.

Publié le par Section Pcf Vierzon

La SNCF a inauguré jeudi après-midi à Vierzon une plaque à la mémoire des 10 000 victimes juives transférées de la zone libre jusqu'au camp de Drancy.La plaque comportant les dates des convois et les noms des enfants, des femmes et des hommes déportés a été inaugurée en présence de Laurence Eymieu, directrice régionale SNCF Centre et de Serge Klarsfeld, président de l’association des fils et filles de déportés juifs de France. Avec Châlon-sur-Saone (Bourgogne), la gare de Vierzon était l'un des principaux points de passage entre zone occupée et zone libre. 


La grande rafle de 1942:

Durant l'été 1942, le régime nazi planifie une rafle à grande échelle des juifs apatrides d'Europe. En France, grâce à la collaboration de l'Etat de Vichy et de la SNCF, quelque 75 000 juifs seront convoyés vers les camps d'extermination via les centres de rétention de Drancy, Beaune-la-Rolande et de Pithiviers.

video:  Serge Klarsfeld évoque le périple tragique des 10 000 victimes juives déportées via la gare de Vierzon jusqu'au camp d'extermination d'Auschwitz.

La plaque inaugurée le 22 novembre 2012 en gare de Vierzon (Cher)

Par France3 Centre.

Publié dans HISTOIRE

Commenter cet article