"On a fait confiance à la nouvelle majorité et ça suffit!"

Publié le par Section Pcf Vierzon

Nos contributrices Antoinette et Rosalie sont proches de la majorité gouvernementale... mais en ont marre: des lenteurs, des arrangements, des faux-semblants, de l'inefficacité. Et le disent. 

"On a fait confiance à la nouvelle majorité et ça suffit!"

Antoinette en Rosalie sont en colère contre François Hollande et le gouvernement - qu'elles ont pourtant portés au pouvoir. Et elles le disent.

Trois mois, des excuses!
Six mois, on s'interroge!
Huit mois, assez! 

Assez de "foutage de gueule", assez de faire semblant de se préoccuper des problèmes réels, assez des réceptions qui ne riment à rien, assez de création de commissions qui font du sur-place sur les sujets que l'on a pas envie de voir aboutir. Cela on l'a déjà vu, déjà vécu et ça suffit! 

On a fait confiance à la nouvelle majorité, on a fait campagne pour elle, on s'est mobilisées, on a convaincu, on a passé le message que ce ne serait plus pareil, et bien c'est pire. Et le plus dur, c'est qu'on ne voit aucun changement, aucune volonté de distinguer cette mandature des précédentes, même s'il ne s'agit pas de la même famille politique. 

Pis, on utilise comme messager à buts politiques le joli sexe, sans rôle, sans mandat électif de quelque sorte que ce soit, sauf venant de l'homme tout puissant.... Qui garde le sourire, il a raison, rien de grave à signaler: juste le chômage qui augmente, les pauvres qui se multiplient, le gaz qui devient presque un produit de luxe, l'accès aux produits de bonne qualité réservé à une certaine élite, des enfants privés de petit déjeuner, de culture, les milieux de la santé qui continuent de se dégrader, les hôpitaux qui vont mal. 

Et devinez qui est le président de l'assistance publique des hôpitaux de Paris depuis des années? C'est un notable du PS! 

Mais vous avez la conscience tranquille: vous faites des colloques sur la pauvreté. Quel sera le prochain thème? Vous déclarez la semaine du handicap et pendant ce temps- là, 80% de cette population n'a pas accès aux gares, au train, au métro, à l'emploi, à l'école, à rien en fait! Si, ils ont le droit de rester enfermés chez eux. 

Nos concitoyens ont peur, ils sont tristes, ne croient plus en rien. Tous les matins nous entendons dire qu'il y a des injustices dans le pays, qu'on regrette notre vote... Et que fait le PS? Il lance une pétition sur le mariage homosexuel, un sujet qui actuellement divise la France, ne faisant qu'aggraver la difficulté de prendre la décision... 

Cessez les magouilles!!! Cessez de traiter le peuple comme un idiot! Tout fini par se savoir, les passe-droits, les enfants des ministres placés à des postes clefs détenus par des amis, les emprunts faramineux à des taux amicaux, des comptes en banque qui traversent les montagnes, les ministres défendus par les proches des amis de l'autre bord, etc. 

Chaque matin lorsque nous nous réveillons, nous avons envie de crier: "Cessez de conduire le pays comme vous conduiriez une centrale syndicale ou un parti politique. Vous êtes responsables de tout un peuple, bougez, faites bouger, faites ce pour quoi vous avez été élus!" 

Nous croyons rêver quand nous écoutons les informations, quand nous voyons les images et surtout quand nous entendons les décisions prises: mais où va-t-on? Quand la société civile aura-t-elle sa place à l'Assemblée Nationale? A quand la prise de conscience des réalités sociétales? A quand l'élimination des notables qui se battent exclusivement pour leurs acquis et se moquent du reste? 

Et pourtant, quand on vous regarde, vous, vous n'êtes pas en souffrance. Vous êtes des privilégiés, loin des réalités de la vie de tous les jours. D'ailleurs vous vous habituez très vite aux ors de la République, vous êtes tous resplendissants, bien portants, vous habitez les beaux quartiers de Paris, loin des préoccupations du peuple, vous possédez des résidences secondaires vides! Proposez les donc à Madame Duflot. Elle saura les remplir. 

La société est en mutation, les guerres civiles éclatent dans presque tous les pays du Maghreb, et le populisme continue de croître en Europe, la pauvreté, l'incivilité, l'individualisme s'enracinent. 

Pendant ce temps-là vous présentez des projets pour 2014 en éliminant 2013... qui n'existe apparemment pas! 

Et vous les journalistes, vous continuez à consacrer des heures pour savoir "combien coûte une fellation administrée à DSK?" et à peine une minute pour l'abandon d'un bébé... sans doute à cause de la misère. 

On suspend un professeur qui ose s'approprier et partager avec ses élèves un problème sociétal, oui, le suicide est le mal être des jeunes qui n'espèrent plus rien de cette société malade où ils ont du mal à trouver leur place. 

Nous sommes révoltées et continuons à l'être car notre vote était porteur d'un grand espoir, sa réalisation n'est pas encore au rendez-vous.

Par

Publié dans HUMEUR

Commenter cet article