Dossier: Vers une nouvelle réforme de la retraite?

Publié le par Section Pcf Vierzon

Lecture
Partager
Le gouvernement va devoir plancher sur une nouvelle réforme des retraites d'ici la fin du quinquennat et vraisemblablement l'année prochaine. La réforme de 2010 s'avère insuffisante pour parvenir à un retour à l'équilibre.

Le déficit des régimes de retraite devrait atteindre 21,3 milliards d'euros en 2017 contre 14 milliards en 2011, selon les projections présentées mercredi 19 décembre par le Conseil d'orientation des retraites (Cor) dans son onzième rapport. D'ici à 2020, le Cor prévoit un déficit compris entre 20,8 milliards et 24,9 milliards d'euros.

Le gouvernement va donc devoir envisager une nouvelle réforme afin d'éviter un déficit.

"On n'a pas fait de vraie réforme et ça fait 30 ans qu'on essaie", explique Etienne Gernelle du Point. "Il y a eu de multiples rapports et à chaque fois on fait les choses un petit peu ou à moitié. Donc c'est logique que cela revienne."

"Effectivement les réformes ont été trop lentes. Il faut remettre le système à plat", estime Laurent Joffrin du Nouvel Observateur. "Vous avez un système qui est très compliqué, inégal selon les professions, selon les âges... Donc c'est un système qui n'est pas normal."

Ou plutôt on nous mènes en bateau.

En effet rappelez vous ce que disait Monsieur SARKOZY voici quelques mois?

Nous venons d'apprendre qu'il devrais manquer: entre 20 et 25 milliards pour la caisse de retraite. 

Pourtant à l'époque, Nicolas Sarkozy, alors président, n'avait cesse de prétendre qu'avec sa réforme tout était réglé.

Pas de chance, nous avons retrouvé les déclarations de l'ancien président :

"Cette réforme est empreinte d'efficacité et de justice. Elle va permettre le retour à l'équilibre du système par répartition en 2018 et elle apporte donc une vraie réponse, une solution aux besoins actuels de financement  du système des retraites" (Sarkozy, Conseil des ministres, 16 juin 2010) [source]

"Avec la réforme que l'on fait, notre régime de retraite sera non seulement équilibré en 2018 mais bénéficiaire" (Sarkozy, dans l'Yonne, 30 septembre 2010) [source]

"Avec cette loi, notre régime de retraite par répartition est sauvé" (Sarkozy, Conseil des ministres , 9 novembre 2010) [source]

"Les Français sont désormais assurés qu'ils pourront compter sur leur retraite et que le niveau des pensions sera maintenu" (Sarkozy, Conseil des ministres , 9 novembre 2010) [source]

"Le régime en 2020 sera excédentaire" (Sarkozy, émission de télévision France 2 , 16 novembre 2010) [source]

Sarkozy a été pris une nouvelle fois les doigts dans le pot de confiture de ses mensonges car il s'est volontairement basé sur des estimations de croissance beaucoup trop optimistes par rapport à la réalité et forcément, toutes les prévisions sont fausses et loin de la vérité....

Alors amateurisme ou foutage de gueule de la part de l'ancien locataire de l'Elysée ?

Pour ne pas oublier, voici un "Best Of" des mensonges de Nicolas Sarkozy ICI

source : http://www.perdre-la-raison.com

 

Publié dans Dans la presse.

Commenter cet article