14 milliards d’Euros !

Publié le par pcfvierzon

C’est le montant Record du résultat du groupe Total pour l’année 2008 en hausse de 14% par rapport l’année précédente !

14 milliards d’€, c’est le plus gros profit de l’histoire pour un groupe français !

Profit en parti dégagé grâce au racket exercé sur le prix de l’essence à la pompe qui à connu un pic jamais atteint cet été et qui n’a guère diminué depuis.  


 
14 milliards d’Euros !


« C'est une formidable, bonne, nouvelle et nous avons besoin de bonnes nouvelles» commentait Laurence Parisot Présidente du Medef.

 

«C'est une excellente nouvelle de voir nos entreprises gagner de l'argent » a-t-elle renchérit, toujours à se réjouir quand ses amis actionnaires se remplissent une nouvelle fois les poches, déjà bien garnies par les cadeaux fiscaux de Sarkozy et de la Droite.

 

Je ne suis pas sûr que les salariés de Paulstra, filiale d’Hutchinson, elle-même filiale du groupe Total, apprécient « cette formidable bonne nouvelle » alors que la décision de supprimer 81 postes sur le site de production de Vierzon et plus de 100 sur le site de Châteaudun est tombée à l’issue d’un Comité Central d’Entreprise qui s’est tenu lundi dernier.

 

Face à cette situation indécente, les communistes de Vierzon appellent les salariés de Paulstra à s’adresser à Nicolas Sarkozy afin qu’il interdise ces projets de licenciements alors que les actionnaires de Total s’enrichissent une nouvelle fois.

Voila-là Monsieur Sarkozy une réelle occasion de « moraliser le capitalisme ».

 


Ce n’est pas aux salariés de payer la crise !

 

La crise mondiale que nous traversons ne doit pas servir d’argument aux grandes entreprises qui continuent de dégager d’énormes bénéfices tout en licenciant ou en imposant le chômage partiel aux salariés comme ils le font actuellement dans beaucoup de grands groupes industriels.

Certains exemples sont éloquents.

Arcelor Mittal a dégagé plus de 6 milliards d’€ en 2008 et prévoit cependant de licencier 9000 postes dans le monde dont 1400 en France, 7 milliards pour Sanofi qui a supprimé un millier d’emplois en 2008 !

 

Nous ne nions pas que cette crise touche durement des secteurs entiers de l’économie. Un bon nombre de petites et moyennes entreprises sont aussi durement touchés. L’accès au crédit leur est restreint, les trésoreries se fragilisent.

Nous proposons donc que la majeure partie des 6 milliards d’Euros accordés par l’Etat au secteur automobile vienne en aide aux entreprises sous traitantes, comme Timken à Vierzon ou Ranger France à Theillay.

 

L’Etat doit mobiliser les « trésors de guerre » des constructeurs et des grands groupes pour venir en aide aux entreprises sous traitantes en difficulté !

L’argent public versé doit servir à préserver et développer l’emploi et l’investissement moteurs réels de l’activité économique.

L’argent ne doit en aucun cas aider  les actionnaires à maintenir leur taux de profit maximal !

                                                                          
                                                                                                 Fabien BERNAGOUT

Publié dans VIE du PARTI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article